La plastination

La plastination est une technique scientifique élaborée qui permet de conserver les organes et les corps entiers présentés au public dans l’exposition HUMAN BODIES, sans que leur aspect original ne soit altéré, et ce afin d’enseigner l’anatomie et de diffuser les connaissances relatives au corps humain.

Cette technique, utilisée en médecine, consiste à remplacer les liquides ainsi qu’une partie des tissus adipeux des organes par un polymère dans des conditions de vide d’air et de congélation ; c’est un procédé qui peut durer jusqu’à plusieurs mois pour les organes les plus complexes. Chacun des plus de 12 corps humains et 150 organes présentés à l’exposition HUMAN BODIES ont été sélectionnés par notre équipe pédagogique, avec une attention particulière portée à l’intérêt scientifique, explicatif et pédagogique de chaque pièce ainsi qu’à la manière de la montrer, pour qu’elle soit la plus soignée et la plus respectueuse possible.

L’exposition de ces pièces au public a pour objectif principal de sensibiliser la population et de promouvoir la santé et les habitudes de vie saines.

Étant donné que ces pièces ne peuvent être exposées qu’à des fins scientifiques et didactique, l’exposition a abouti à un accord avec l’Université de Murcie (partenaire scientifique et médicale de l’expositionHUMAN BODIES). Conformément à cet accord, les pièces présentées à l’exposition seront léguées à l’Université qui les utilisera pour former de nouvelles générations de professionnels de la médecine, une fois l’exposition terminée.

Les corps et les organes présentés dans cette exposition proviennent essentiellement d’Asie. Les autorités des pays concernés ont fait don de ces pièces (provenant de personnes décédées non identifiées) à des fins scientifiques et pédagogiques aux différentes universités chargées de réaliser la plastination.

HUMAN BODIES est la seule exposition sur ce thème en Espagne qui contient des pièces plastinées. La plastination a eu lieu dans le laboratoire de pointe dirigé par le directeur scientifique de l’exposition, le Professeur Rafael Latorre, de l’Université de Murcie.